top of page

Retour de l'Eternité






Parfois je m’y vois, assise discutant avec le frangipanier

et le paon à son pied.


Parfois je crois y être encore, m’être figée en ce fauteuil dans lequel j’ai coulé, croulé sous les révélations

et les bénédictions.


Et maintenant que je suis rentrée, que dire ? Jusqu’où raconter ? Que dire du Silence ?

Qu’ajouter à l’Absolu ?

Où commence l’Intimité ?


Que raconter du Temps long , de cette Vie qui passait à mon insu, qui savait pour moi , qui vivait pour moi - me croirait-on ?


Que dire d’aujourd’hui quand tout semble ‘ de trop ?´


J’ai retrouvé l’Océan bien-aimé , les chaussures et mon âge


j’apprends à marcher dans le Monde les jambes encore tremblantes de ce séisme existentiel


- chaque seconde est un ´retour de trauma’ mais un trauma superbe, le plus grandiose - celui que seul l’Inde sait accorder -


celui qui change jusqu’à la structure de vos cellules ; - on m’a injectée du Silence jusque dans le cytoplasme.


Oui, arrive un jour où la Foi, l’Amour, devient physiologique ; où le Spirituel devient si dense qu’il se fait matière,


alors Dieu s’impose, s’élève, de chair et d’os


et la Santé n’est plus un idéal mais l’ultime expérience divine.


On se ramène comme on peut - je cuisine, je m’assois, je me pince , je dors


- mon être couché dans la chambre de mon Cœur, ma vie est devenue une attente exquise


Je suis là où Il sait me trouver.



Angéline



88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page